Association Les autres philosophes | Philosophie pour enfants ou adultes: Paris Normandie

Paris Normandie

Dans son édition du 28 mai 2009, le quotidien Paris Normandie rendait compte de l'atelier philosophie qui avait eu lieu deux jours plus tôt à la bibliothèque municipale de Sotteville-lès-Rouen :

SOTTEVILLE-LÈS-ROUEN. Débat philosophique pour les enfants à la bibliothèque municipale.

Le courage, c'est quoi ?

Mardi en fin d'après-midi les animateurs de la bibliothèque municipale ont convié les enfants de 6 à 12 ans à un débat philosophique animé par Mathieu Sourdeix de l'association «Les p'tits philosophes».Thème de la réflexion : le courage.
Sur le sujet, les charmantes têtes blondes ont des idées bien définies : «Le courage, c'est affronter le danger», pour l'un, «Courageux, c'est ne pas avoir peur de se battre, pourtant il ne faut pas !», pour l'autre.

Se battre, une action de courage ? Peut-être dans certains cas : «Je vais me battre pour récupérer mon vélo». «Mais qu'est-ce qui est important ?» interroge Mathieu. «Ma famille, mon vélo». Difficile d'en sortir. Recentrant le débat, l'animateur demande : «De quoi avez-vous peur ?»
«De rien», répond un bambin de six ans et encore, suppléant une fillette timide : «Elle a peur de la peur». «Ne plus avoir peur, c'est une forme de courage», explique l'intervenant. «Oui, mais comment ? C'est quoi la réponse ?», s'impatiente un courageux en le scrutant. «Je ne connais pas la réponse», admet l'animateur, amenant une réplique sans appel d'un jeune philosophe : «Alors on a réfléchi pour rien !»
Pendant plus d'une heure Mathieu Sourdeix, animateur d'ateliers philosophie a sensibilisé les enfants à l'art de la réflexion : «Ce n'est pas toujours évident de leur faire comprendre que la philosophie, c'est poser une question dont on n'a pas la réponse».
En leur faisant prendre le temps de la réflexion sur un sujet comme le courage, il n'en a pas manqué !



Dans son édition du 24 février 2009, Paris Normandie consacrait un premier article à notre association :

La philosophie en culotte courte

JEUNE PUBLIC. Avec ses ateliers, Mathieu Sourdeix démontre que l'art de penser n'est pas réservé aux adultes.

Dans une salle au premier étage de l'école Pasteur, au bout de la rue du Renard, l'ateliers des p'tits philosophes vient tout juste de commencer. Six écoliers, venus sur leur pause déjeuner, entourent Mathieu Sourdeix, l'animateur à l'origine de ce projet qui a séduit les responsables de l'établissement. La question du jour : «Qu'est-ce que l'espace ?». Et déjà le débat s'engage : l'univers est-il une partie de l'espace ? Est-il fini ou infini ? Pour Adrien, en classe de CM2, pas de doute : «L'horizon, c'est la preuve qu'il est infini. Si on avance, on n'arrive jamais au bout». Manon est persuadée qu'il a une fin, mais que «l'homme ne pourra jamais l'atteindre».

Soif de convaincre
Leur soif de convaincre est parfois difficile à canaliser et visiblement le plus dur est de se faire comprendre de ses camarades : «Moi, je veux bien leur expliquer», assure Adrien, «mais il n'y a que toi qui me comprends Mathieu !».
Au fil des minutes pourtant, les arguments s'affinent grâce au rôle de médiateur du jeune homme, toujours surpris par la pertinence de ces philosophes en herbe : «Sans le vouloir, ils arrivent presque instinctivement à suivre certains cheminements de pensée explorés par les grandes noms de la philosophie».
Persuadé que dans ce domaine la valeur n'attend pas le nombre des années, ce Clermontois, installé à Rouen, a lancé une association pour démontrer que le jeune public n'a pas d'a priori en la matière. «Au contraire, pour eux poser des questions est naturel. Et ils n'ont pas de réponses stéréotypées».
Chaque semaine, ce passionné de grands penseurs, qui a développé ses connaissances sur le banc de la fac, travaille dans deux écoles rouennaises et en collaboration avec un collège du Petit-Quevilly. Et dans ses cartons, un atelier régulier à la MJC Rive gauche est en préparation.

Laurent Derouet